Des fibres et encore des fibres !

Depuis le dernier article où je montrais mes tous premiers fils filés sur mon fuseau bricolé, j’ai continué le filage. J’ai même eu pour mon anniversaire (merci ma sœur) un vrai super fuseau Bosworth avec la fusaïole en haut, je trouve que c’est plus facile d’attraper la tige pour la faire tourner. Voyez plutôt :

Mon fuseau Bosworth plein de fil de bambou retordu navajo

Avec j’arrive à filer beaucoup plus fin, enfin ça doit être dû aussi à la pratique :p . Sur le fuseau, c’est toujours de la fibre de bambou, et comme maintenant j’arrive à filer assez fin, je retors le fil au fur et à mesure que je le file, en utilisant la technique du retors navajo. Retordre de fil, c’est faire un gros fil avec plusieurs fils plus fins, ça rend le fil plus solide et plus régulier :) Donc normalement ça se fait avec plusieurs fils, mais avec le retors navajo, on plie en trois une partie du seul fil qu’on a, on le retord comme si c’était trois fils, et on refait pareil sur la partie suivante et ainsi de suite.

Du bambou il m’en reste plein, et j’ai encore craqué j’en ai re-commandé la semaine dernière et je l’ai reçu aujourd’hui :

Mèche de fibres de bambou

C’est hyper doux, j’adore ! Avec, pour tester, j’ai commandé du bambou carbonisé :

Mèche de bambou carbonisé

Comme vous voyez c’est gris foncé. C’est un peu moins doux que le bambou normal, et je trouve que ça grince sous les doigts c’est un peu bizarre, mais c’est très doux quand même ! Je verrai bien ce que ça donne au filage.

Et puis aujourd’hui, je suis allée à Destocklaine, j’en avais vu parler sur des forums. En fait c’est un hangar rempli de pelotes de fils en tous genres, c’es affolant on sait même plus où regarder ! C’est perdu au milieu d’un quartier pavillonnaire en banlieue parisienne, j’y suis allée en transports, 3h30 de transports aller retour pour une demi heure de boutique, j’étais motivée ! lol Mais ça en valait le coup ! Les pelotes de fil sont vraiment pas chères du tout. Mais ce n’étaient pas les pelotes qui m’intéressaient : c’était la mèche à filer. J’avais vu sur leur site qu’ils en avaient, et c’est surtout pour ça que j’y suis allée, parce que de la mèche à filer, eh bien je n’avais pas encore trouvé une seule boutique physique où on peut aller avec ses jambes qui en vendait. J’ai demandé au vendeur où c’était, et il m’a emmené dans l’arrière boutique où il y avait des cartons pleins de fibres à filer. Il y en avait en vrac et sur des énormes bobines. Et c’est sur une bobine que j’ai jeté mon dévolu. En fait au début je ne voulais qu’une partie de la bobine, mais il m’a dit que c’était toute la bobine ou rien, et quand il m’a annoncé le prix de la bobine, eh bien je me suis empressée de l’acheter ! Voici la bête :

Bobine de mèche à filer

Il m’a dit que c’était de la laine de mouton, mais je suis étonnée, elle est hyper douce, d’habitude la laine ça me pique et ça me gratte, et là, pas du tout du tout je ne sens que la douceur !

Ah ! et j’allais presque oublier, je me suis rendue deux fois au Pub Spinning organisé par Flore, de Tricotin.com, où Danièle m’a très gentiment donné quelques cocons de soie qu’elle a teints elle même pour que j’essaie :

Cocons de soie teints

Ça aussi c’est super doux comme fibre ! Si je me souviens bien, les cocons rouges sont teints avec de la garance, les roses avec de la cochenille (le même colorant qu’ils nous mettent dans les chipos pour pas qu’on sache si elles sont cuites >:( :p ) et les jaunes je ne sais plus !

Là à mon avis mon stock est fait pour de nombreux mois ! Je vous montrerai ce que j’en ferai !